LE DOCTEUR MIRACLE

Opéra-comique en un acte de Georges Bizet (1838-1875)
Livret de Léon Battu et Ludovic Halévy


" Une pièce légère et distrayante, véritable remède contre l'ennui. "
La Marne

Pour beaucoup, Bizet, c'est Carmen.

Pourtant, en 1856, l'auteur de l'opéra le plus joué au monde, âgé alors de 18 ans, participe à un concours organisé par Offenbach.

Il s'agit d'écrire un opéra sur un livret de Battu et Halévy (futur co-auteur de Carmen).
Ce sera "Le Docteur Miracle".

Cette pièce particulièrement plaisante, sur le modèle de la farce italienne ou de l'intrigue d'opéra comique, culmine avec la scène du "quatuor de l'omelette", chef-d'œuvre du genre bouffe.

      Voir un extrait vidéo

Synopsis

Padoue, au début du XIXème siècle.
Laurette, la fille du podestat (le maire de la ville), est amoureuse du Capitaine Silvio.
Mais son père ne supporte pas les militaires...

Silvio, déguisé, se fait embaucher comme domestique chez le podestat.
Ce dernier lui confie la mission de surveiller Laurette et de donner une correction à tout militaire qui oserait s'approcher d'elle.

Sous le nom de Pasquin, le nouveau domestique sert au podestat, à sa seconde et toute jeune femme Véronique et à Laurette une prometteuse omelette.
Elle a pourtant un goût si étrange que seul le podestat en mange.

Pour en faciliter la digestion, il part se promener en compagnie de Véronique, laissant Laurette à la garde de Pasquin.

Celui-ci se démasque et les deux amoureux tombent dans les bras l'un de l'autre... au moment où le podestat rentre de promenade. Pasquin-Silvio est mis à la porte.

À ce moment, le podestat reçoit une lettre de Silvio, qui l'informe de sa vengeance : l'omelette était empoisonnée.
Dans l'affolement, on a recours au médecin ambulant qui passait sous la fenêtre.
Il propose un antidote au poison en échange de la main de Laurette…

Distribution

mise en scène : Émilie Postel-Vinay
assistant à la mise en scène : Gilles Benson
décors : Geneviève Marot
costumes : Lycée professionnel La Source à Nogent-sur-Marne

Laurette : Elizabeth Fernandez (soprano)
Véronique : Caroline Pozderec (soprano)
Silvio, Pasquin, le Docteur Miracle : Guillaume Berno ou Matthieu Cabanes (ténor)
le Podestat : Jean-Gabriel Saint-Martin ou Vincent Billier (baryton)

L'orchestre est constitué du Quatuor Arlequin.
La partition a été spécialement transcrite et adaptée par Émilie Postel-Vinay.
violon : Adrien Ballon
clarinette : Jean-Christophe Gaudet
contrebasse : Émilie Postel-Vinay
piano : Nikola Takov

Quelques dates

Création le 7 mai 2000  au Château de Champs-sur-Marne (94)
Le 17 mai 2000  à la salle Gaveau à Paris
Cet opéra a été donné dans plusieurs festivals, notamment en Bourgogne et en Ile-de-France. Il a fait l'objet d'un film réalisé par Gabriel Chazy et Sara Vignali au cours du Festival de Musique de Bougival en mai 2008. Ce film est en cours de montage.

Description technique

Spectacle tous publics

4 musiciens
et 4 chanteurs
sur scène

en costume,
avec décor
et mise en scène

Durée : 1 heure

Il peut être donné seul ou avec "La Maison du Docteur",
l'autre opéra de jeunesse de Bizet.

Ils sont alors représentés l'un à la suite de l'autre
et forment un spectacle de 2 heures 30 avec un entracte.

Fiche technique sur demande.

Tarifs 2008-2009

Pour l'un des deux opéras :
7 582,93 € (prix HT )
8 000 € (prix TTC, TVA 5,5 % = 417,06 €)

Pour les deux opéras :
11 848,34 € (prix HT)
12 500 € (prix TTC, TVA 5,5 % = 651,65 €)

Nos tarifs s'entendent pour un spectacle à moins de 100 km de Paris.
Au-delà, il conviendra de prévoir le déplacement et l'hébergement.



haut de la page